A la une

Bonnes pratiques La manutention des résidents conçue comme un soin : N° 38 • NOVEMBRE 2015 Coeur de métier

masque

La manutention d’un résident ou la construction d’un soin singulier

Par exemple, dans le cas du rehaussement, dans son lit, d’un résident ayant des capacités physiques suffisantes au moment de l’intervention, le soignant devra avoir identifié ce potentiel et ainsi diriger le rehaussement pour solliciter les capacités du résident en le guidant pas à pas afin qu’il se déplace naturellement. Ainsi, en abordant la manutention comme un soin et non comme la mise en oeuvre automatique d’une technique gestuelle de portage, le soignant aura conçu un rehaussement qualitatif à la fois bénéfique pour le résident (en favorisant au maximum son autonomie et sa sécurité) et pour lui même (en ne portant pas le résident). 

 

 

Laisser un commentaire

quatre − trois =