A la une

Focus Repérer la fragilité : N° 39 • DÉCEMBRE 2015-JANVIER 2016 360°

Prévenir la dénutrition

« Pour éviter que les personnes âgées, ne tombent dans le cercle vicieux de la dénutrition, il faut, en premier lieu, vérifi er l’état bucco-dentaire des personnes », rappelle Delphine Georgelet, diététicienne et nutritionniste. C’est-à-dire s’assurer qu’elles ne ressentent aucune douleur (due à un aphte, un dentier mal adapté etc.), qu’elles ont de bonnes dents et qu’elles peuvent mastiquer (en interrogeant leurs patients ou en observant l’état de leur bouche). Il convient aussi de vérifi er qu’elles digèrent correctement. Se sentent-elles ballonnées après leurs repas ? Vont-elles régulièrement à la selle ? « Il est important, également, de mettre un terme à certaines idées reçues, poursuit Delphine Georgelet. Par exemple, celle qui veut qu’il ne faut pas manger de bananes car elles constipent. Or, pour des personnes âgées, les bananes sont faciles à éplucher, contrairement aux oranges, et faciles à croquer et mâcher, contrairement aux pommes. Elles sont en outre très riches d’un point de vue nutritionnel et donc tout à fait adaptées à l’alimentation des seniors. Même chose pour le chocolat : il ne faut pas abandonner le plaisir de manger au motif que le chocolat ne facilite pas la digestion. » Enfi n, les personnes âgées doivent consommer des aliments sources de protéines pour éviter toute carence : viande, poisson, oeufs, fromage, laitages et légumes secs…

Laisser un commentaire

cinq × deux =