A la une

Banner Ads Top

Lancement du plan Ma Santé 2022 : pour un système de soin amélioré 360°, L'actualité de la semaine

Du 1er octobre au 1er décembre, 415 000 personnes ont participé à la consultation citoyenne « Grand âge et autonomie », en préparation d’une réforme ambitieuse en 2019. L’objectif de la consultation était de permettre aux Français de formuler des propositions concrètes en réponse à la question « comment mieux prendre soin de nos aînés ? ».

À l’issue de la démarche, 18 300 propositions ont été recueillies et 1,7 million de votes ont été comptabilisés. Divers avis comme le renforcement du maintien à domicile des personnes âgées ou l’amélioration de la qualité et de l’accueil des per- sonnes âgées en établissements spécialisés sont sortis du lot. Cette consultation citoyenne a également dégagé les 4 grandes préoccupations des Français sur le sujet du Grand âge : les conditions de travail et de vie des professionnels et des aidants, les lieux de vie des personnes âgées, l’adaptation du système de soin au vieillissement et l’amélioration de la vie quotidienne. Pour en savoir davantage sur les résultats de cette consultation

 

citoyenne, il suffit de vous connecter sur le site www.grande-consultation-aines.make.org.

Un dispositif inédit : des experts en concertation

Au-delà de cette consultation citoyenne en ligne, un important dispositif est également déployé depuis octobre 2018 jusqu’à janvier 2019 en vue de la formulation de ces précieuses propositions.

Un Conseil d’orientation et un Comité scientifique pluridisciplinaire sont d’abord formés pour proposer des axes de réflexion et pour veiller à la cohérence d’ensemble des travaux engagés.

Des groupes d’expression réuniront également des personnes âgées (prises en charge en établissement ou à domicile), des professionnels de la santé ainsi que des aidants afin de connaître leurs idées, leurs at- tentes et leurs besoins. Des forums régionaux seront par ailleurs organisés entre décembre 2018 et janvier 2019. La participation des parties prenantes locales est attendue lors de ces forums régionaux qui permettront d’initier des pistes d’actions qui viendront nourrir les ateliers thématiques nationaux.

10 ateliers thématiques nationaux seront par ailleurs organisés jusqu’en janvier 2019 afin de formaliser les propositions. Lors de ces ateliers, la participation des professionnels du secteur, des représentants des collectivités et de l’État, des fédérations de professionnels et d’usagers ainsi que des experts du grand âge est annoncée.

Les thématiques abordées seront celles qui caractérisent le grand âge : gouvernance et pilotage, avec la question d’un cinquième risque ; panier de biens et services, et reste à charge ; nouveaux financements ; parcours des personnes âgées, prévention de la perte d’autonomie et bien vieillir ; métiers d’aide et du soin ; aidants, famille et bénévolat ; offre de demain en établissement ; cadre de vie ; hôpital et personne âgée.

Le Conseil de la CNSA s’engage dans la concertation

Publié le 5 décembre, un communiqué de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) précise l’engagement de cet acteur dans cette concertation. Adoptés à l’unanimité lors d’un Conseil, les principes-clés encadrant la contribution de la CNSA sont d’ailleurs présentés. L’affirmation de la pleine et entière citoyenneté de la personne ainsi que l’affirmation du « chez-soi » forment les bases sur lesquels l’implication de la CNSA entend s’articuler.

Dans le cadre de son engagement pour la réforme, la CNSA annonce par ailleurs le renforcement de son fonctionnement. Un comité permanent est ainsi ins- tallé, au sein duquel échangent sur le sujet le président et les vices présidents du Conseil, les représentants des conseils départementaux, le directeur de la cohésion sociale et le directeur de la sécurité sociale. 3 commissions prospectives sont également créées. Elles auront la tâche d’analyser les 3 thèmes essentiels de la logique domiciliaire, du financement et du suivi de la transformation inclusive.

Laisser un commentaire

15 − dix =