A la une

Covid-19 : comment les EHPAD sont-ils approvisionnés en masques ? 360°, L'actualité de la semaine

souffrance professionnelle

Outre l’application stricte des gestes barrières pour empêcher ou ralentir l’épidémie de Covid-19 dans les établissements médico-sociaux, le port du masque de protection s’avère prioritaire. Afin d’en gérer correctement les stocks, le Premier ministre Edouard Philippe les a réquisitionnés. Il s’agit notamment de protéger les professionnels de santé amenés à prendre en charge des patients COVID-19 en ville, à l’hôpital et dans les structures médico-sociales accueillant des personnes fragiles (dont les EHPAD, MAS, FAM, IME…), ainsi qu’aux professionnels du domicile, pour garantir la continuité de l’accompagnement à domicile des personnes âgées et en situation de handicap.

Chaque Agence régionale de santé est chargée de gérer l’approvisionnement en masques des établissements médico-sociaux, en quantité proportionnelle au nombre de places autorisées. Le nombre donné à titre indicatif s’élève à cinq masques de protection par lit ou place et par semaine : il est susceptible d’être ajusté par l’ARS en fonction de la réalité des besoins.

Chaque établissement doit désigner un interlocuteur permanent chargé de gérer son approvisionnement en masques. Leur retrait est à effectuer auprès de l’établissement siège du groupement hospitalier de territoire géographiquement le plus proche (« établissement-plateforme »).

Enfin, concernant la gestion des stocks au sein de chaque établissement, priorité est donnée aux professionnels intervenant directement auprès des cas suspects ou confirmés, dès leur apparition.

Laisser un commentaire

neuf + quatorze =