A la une

Inégalités sociales de santé : l’impact de la pollution L'actualité de la semaine

Dans son Bulletin épidémiologique hebdomadaire en date du 8 janvier, l’Institut de veille sanitaire (InVS) présente l’état des connaissances sur le rôle que pourrait jouer l’exposition à la pollution atmosphérique sur les Inégalités sociales de santé (ISS). « Malgré un allongement continu de l’espérance de vie et une amélioration générale de l’état de santé des populations, nous n’apparaissons pas, aujourd’hui encore, tous égaux devant la mort et/ou la maladie », précise l’Institut. Parmi les différents déterminants pouvant expliquer ce constat, « les nuisances environnementales, et en particulier l’exposition à la pollution atmosphérique, ont été suspectées comme pouvant contribuer aux ISS », détaille l’InVS. Selon lui, deux mécanismes principaux entreraient en jeu :

– Les populations défavorisées pourraient être exposées à un plus grand nombre de nuisances et/ou à des niveaux d’expositions plus élevés (différentiel d’exposition).

– Les populations plus défavorisées pourraient être plus vulnérables aux effets de l’environnement (différentiel de vulnérabilité/susceptibilité) en raison d’un état de santé plus fragile que les populations davantage favorisées.

 

Le document complet est téléchargeable à l’adresse Internet suivante :

http://www.invs.sante.fr/Publications-et-outils/BEH-Bulletin-epidemiologique-hebdomadaire/Derniers-numeros-et-archives/Archives/2013/BEH-n-1-2-2013

Laisser un commentaire

14 − 9 =