A la une

La loi sur la dépendance, un « engagement très fort » L'actualité de la semaine

Début septembre, Michèle Delaunay, ministre déléguée en charge des Personnes âgées et de l’Autonomie, s’est rendue à Toulouse (Haute-Garonne) dans le cadre du colloque « Quel avenir pour la dépendance ? » avant de visiter la plate-forme d’évaluation des fragilités et de la prévention de la dépendance du gérontopôle de la ville. L’occasion de rappeler que le dossier de la prise en charge des personnes âgées dépendantes est une priorité de son ministère. « Toulouse a une très grosse place par ses équipes à la fois médicales, sociologiques et de recherche dans la politique de l’âge et dans l’accompagnement de l’avancée en âge », a-t-elle affirmé.

La veille, en déplacement à La Roche-sur-Yon (Vendée), la ministre avait assuré qu’il y aurait un « engagement très fort » du Gouvernement en faveur de la prochaine loi sur la dépendance. « La loi devra penser tout un parcours de vie, une période de vie de près de quarante ans », avait-elle spécifié sans aborder toutefois la question des modes de financement.

Laisser un commentaire

2 × 1 =