A la une

Plus de 23 000 places en EHPAD prévues sur la période 2016-2020 360°

A l’occasion de son conseil en juillet, la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) a dressé l’état des lieux concernant le nombre de places en Ehpad. Depuis 2005, l’offre médico-sociale pour personnes âgées a fortement augmenté (+84 % entre 2005 et 2014).

Fin 2015, on dénombre plus de 720 400 places en établissements et services médico-sociaux pour personnes âgées en France : • 575 262 places en hébergement permanent (HP) • 10 861 places en hébergement temporaire (HT) • 13 969 places d’accueils de jour (AJ) • 119 095 places de services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) • 1 286 places en unité d’hébergement renforcé (UHR).
Cela représente un peu plus de 117 places d’établissement ou de service médico-social pour personnes âgées pour 1000 personnes de plus de 75 ans. Des disparités géographiques demeurent. « D’un département à l’autre, l’offre varie de 54 places à 194 places pour 1000 personnes de plus de 75 ans », souligne la CNSA. Un rythme suffisamment élevé Quelles sont les perspectives à venir en termes de création de places ? Les agences régionales de santé (ARS) ont prévu d’installer 23 222 places sur la période 2016-2020, dont plus des trois quarts d’ici fin 2017. Cela représentera 285,7 millions d’euros. Les prévisions d’installation concernent en majorité des places d’hé
bergement permanent : 15 831 places, soit 68 % des places prévues, pour 71 % des crédits. « Cette programmation suit un rythme suffisamment élevé pour faire face à la croissance du nombre de personnes âgées jusque 2018 », considère la Caisse. La CNSA dispose d’une nouvelle application depuis mars 2015 pour suivre l’ensemble de la chaîne depuis la programmation des places dans les quatre ans, jusqu’à leur installation. Appelée SEPPIA (Suivi de l’exécution et de la programmation pluriannuelle des installations et des autorisations), elle reprend et enrichit les fonctionnalités de SELIA et e-PRIAC.

Laisser un commentaire

un × 3 =