A la une

Souffrance psychique : l’Anesm a besoin de témoignages L'actualité de la semaine

Dans le cadre de son programme de travail 2013, l’Anesm (Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux) prépare une recommandation de bonnes pratiques professionnelles. Ce texte portera sur le repérage et l’accompagnement des situations de souffrance psychique ainsi que sur la prévention du passage à l’acte suicidaire des personnes âgées accompagnées par des services d’aide et de soins à domicile ou par des professionnels d’établissement d’hébergement.

Cette recommandation aura donc notamment pour objectif de favoriser la coordination des professionnels intervenant dans la prise en charge ainsi qu’un accompagnement interdisciplinaire de la personne en situation de souffrance psychique.

A cette fin, l’Agence sollicite les responsables et les professionnels des établissements et des services accueillant les personnes âgées ainsi que ceux des services à domicile. Et ce pour qu’ils lui fassent part des modalités de leurs pratiques professionnelles (outils de repérage existant, résultats obtenus, difficultés observées) et, le cas échéant, de la mise en place de dispositifs innovants non seulement dans le repérage des situations de fragilité psychologique et dans la prévention du passage à l’acte suicidaire mais aussi dans le soutien apporté aux professionnels du secteur.

Les personnes intéressées peuvent envoyer leurs contributions au plus tard le 15 avril 2013 par mail ([email protected]). L’analyse des données recueillies permettra d’élaborer les documents d’appui et de finaliser la lettre de cadrage de la recommandation.

 

Laisser un commentaire

3 × 5 =