A la une

Des recommandations européennes pour la prise en charge de la maladie d’Alzheimer L'actualité de la semaine

La maladie d’Alzheimer et maladies apparentées touchent près de 7 millions de personnes en Europe, et près de 20 millions d’aidants familiaux. C’est le constat dressé par l’action conjointe européenne baptisée Alcove (Alzheimer COperative Valuation in Europe) menée par la Commission européenne et 19 Etats membres1. Les travaux de cette action conjointe, lancés en 2011, se sont achevés le 28 mars dernier, avec la publication de recommandations destinées à préserver la qualité de vie, l’autonomie et les droits des personnes malades et de leurs aidants. Celles-ci sont accessibles en anglais sur le site Internet alcove-project.eu.

Ces recommandations ont pour objectif de partager des connaissances sur la démence dans le domaine de la santé publique, de l’organisation de la prise en charge, des soins cliniques et de l’éthique, et, ainsi, de faciliter la mise en œuvre de mesures de santé publique parmi lesquelles la prévention des risques dus aux antipsychotiques. Elles s’articulent autour de quatre axes :

– Comment améliorer les données pour une meilleure connaissance de prévalence de la démence ? 
– Comment favoriser un diagnostic le plus précoce possible ?
– Comment améliorer les soins aux personnes atteintes de démence, en particulier celles atteintes de troubles du comportement ?
– Comment améliorer leurs droits, notamment la prise en compte de leur volonté ?

1Côté français, figurent parmi les intervenants l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), la Haute autorité de santé (HAS) ou encore l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris.

Laisser un commentaire

4 + 7 =