A la une

Le plan bleu déclenché dans les EHPAD pour faire face au coronavirus 360°, L'actualité de la semaine

olivier véran

Le « plan bleu » est un plan d’organisation qui permet aux EHPAD et autres établissements médico-sociaux de faire face efficacement à une crise comme celle de la propagation du Covid-19 en France. C’est de ce plan que le ministre de la Santé et des Solidarités Olivier Véran a annoncé l’activation le 6 mars dernier. Le même jour, lors d’une visite dans un EHPAD de Paris, le président Emmanuel Macron a affirmé comme « priorité absolue » la protection des personnes âgées contre le nouveau virus.

Elaboré sous la responsabilité du directeur de l’établissement médico-social, le plan bleu a été créé suite à la canicule de 2003 qui avait fait de nombreuses victimes parmi les personnes âgées. Il est l’équivalent du « plan blanc » appliqué dans les hôpitaux. Il permet de mettre en œuvre de façon rapide et cohérente les moyens nécessaires en cas d’événements graves ou inhabituels. En effet, il s’agit d’un outil de gestion qui permet :

  • d’anticiper les conséquences d’un risque qui a été identifié ;
  • d’améliorer la réactivité en cas d’alerte ;
  • de réfléchir aux mesures à prévoir pour adapter au mieux son organisation et préserver ainsi de façon optimale le bien-être et la santé des résidents ainsi que du personnel. Il peut s’agir par exemple d’une mesure de confinement.

Ce plan bleu va donc être mis en place de façon progressive dans les EHPAD du territoire. En outre, le ministre a recommandé « d’éviter les visites, tout particulièrement des enfants de moins de 15 ans, des proches ou des personnes présentant des symptômes ou malades », et même de les limiter « à une personne par patient ».

Ces recommandations s’ajoutent aux divers documents déjà mis à la disposition des directeurs d’EHPAD par le ministère et le SYNERPA (Syndicat national des établissements et résidences privés pour personnes âgées).

Laisser un commentaire

trois × 3 =