A la une

Un collectif pour soutenir le développement de l’habitat partagé 360°, L'actualité de la semaine

habitat partagé

Le collectif des « 150 000 en 2030 » vient de voir le jour afin de soutenir le développement de l’habitat partagé, cette solution alternative au domicile et à l’établissement médico-social.

L’habitat partagé est une colocation destinée à un groupe de 5 à 25 personnes en moyenne : personnes isolées, familles fragmentées, personnes âgées dépendantes ou non, personnes vivant avec un handicap… Plus qu’un logement, ces personnes recherchent un projet de vie sur mesure.

Il s’agit en effet d’une solution qui allie les avantages de la vie en établissement médico-social et à domicile. Comme dans un établissement, les colocataires vivent moins isolés et bénéficient d’espaces partagés, de services et d’un accompagnement sur mesure. Et comme à la maison, ils disposent d’un espace personnel, dans des conditions plus confortables et plus économiques puisque les dépenses sont mutualisées. On constate ainsi une baisse de 20 % des dépenses courantes par rapport à un logement classique.

Actuellement, 5 000 personnes sont logées en habitat partagé. Or l’objectif national a été fixé à 150 000 en 2030, après le rapport de Denis Piveteau et Jacques Wolfrom datant de 2020.

Constatant les difficultés de développement de cette solution, différents acteurs se sont réunis en un collectif des « 150 000 en 2030 ». Ils dénoncent le fait que « les ouvertures restent un parcours du combattant et que de nombreux projets pérennes restent ostracisés par un cadre règlementaire confus et opaque ».

Les membres de ce collectif souhaitent « voir l’habitat partagé devenir une “3e voie” véritablement connue et reconnue » et demandent notamment :

  • La simplification de la réglementation, des procédures, des circuits.
  • L’équité de traitement : géographique, catégorielle, etc.
  • La transparence dans les procédures, le fonctionnement, l’organisation.

Ces différents acteurs forment un réseau capable de financer plusieurs milliers de nouveaux projets, d’assurer le lien entre les différents décisionnaires (collectivités locales, administrations, bailleurs, promoteurs) et d’exercer des compétences variées (gestion du projet immobilier, de la vie commune, intervenants médico-sociaux).

Pour en savoir plus : www.linkedin.com/company/collectif-150000/

Laisser un commentaire

trois × un =