A la une

Calculer son nouveau salaire avec le « Simulateur Ségur de la santé » 360°, L'actualité de la semaine

simulateur ségur de la santé

« Quel montant va atteindre ma rémunération après l’application du Ségur de la Santé ? » Pour répondre à cette question que se posent de nombreux soignants, la Fédération Hospitalière de France (FHF) a conçu un « Simulateur Ségur de la santé » accessible en ligne.

Un simulateur adapté à la situation de chacun

Les accords du Ségur prévoient la hausse des rémunérations dans la fonction publique hospitalière pour les personnels des filières soignante, médicotechnique et rééducation. Ainsi, leurs grilles indiciaires ont commencé à être revalorisées le 1er octobre 2021. Elles connaîtront une nouvelle évolution à partir du 1er janvier 2022.

Ces revalorisations représentent des montants différents selon la situation individuelle des personnels concernés (métier, échelon, ancienneté…). De plus ces montants ont vocation à évoluer tout au long de la carrière. Le « Simulateur Ségur de la santé » permet donc à chacun de connaître précisément non seulement sa revalorisation salariale immédiate, mais aussi à venir.

Frédéric Valletoux, président de la FHF, explique : « Ce simulateur est le fruit d’un énorme travail des équipes de la FHF. Aujourd’hui, nous sommes particulièrement fiers de jouer pleinement notre rôle d’éclaireurs du débat public en donnant à chacun les clés pour comprendre les effets concrets de ces Accords. »

Comment fonctionne le simulateur ?

Pour utiliser le simulateur, l’agent est invité à se rendre sur https://simulateur-segur.fhf.fr/. Il y renseigne son corps, sa quotité de temps de travail, son grade, son échelon et son ancienneté dans ledit échelon. La plupart de ces informations se trouvent sur ses fiches de paye.

Les résultats apparaissent alors. Un tableau présente la « nouvelle trajectoire de carrière » de l’agent : il permet de comparer son traitement net mensuel avant et après la revalorisation du Ségur, non seulement aujourd’hui mais aussi dans 1, 3, 5 et 10 ans.

Par exemple, un psychomotricien au grade 2, échelon 7, avec 3 ans et 8 mois d’ancienneté et travaillant à temps plein perçoit dans un premier temps 2370 € au lieu de 2325. Dans 10 ans, il percevra 2731 € au lieu de 2630.

Ensuite un graphique permet de visualiser la hausse de salaire nette mensuelle, complément de traitement indiciaire compris. Dans le cas du psychomotricien, cette hausse évolue de 228 à 284 € au cours des 10 prochaines années.

Laisser un commentaire

1 × cinq =