A la une

Quel tarif pour un logement en résidence autonomie ? Au quotidien

prix résidence autonomie

En 2019, le prix médian d’un petit studio en résidence autonomie atteint 688 euros par mois. C’est le résultat de l’analyse réalisée par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), qui s’appuie sur les prix transmis directement par les établissements. En effet, depuis décembre 2016, la loi d’adaptation de la société au vieillissement oblige ces établissements, de même que les EHPAD, à fournir ces informations à la CNSA. Celle-ci les met à disposition du grand public dans l’annuaire du portail www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr.

Une répartition inégale

En France, près de 2 300 résidences autonomie accueillent environ 120 000 personnes, tandis que les EHPAD comptent près de 600 000 places. L’offre est répartie de façon inégale sur le territoire.

En effet quelques départements disposent de plus de 40 places pour 1000 personnes âgées de plus de 75 ans, en Seine-Maritime, dans la Marne et le Maine-et-Loire par exemple.

Au contraire, de nombreux départements des régions Occitanie, Centre, PACA et Bretagne en comptent moins de 20 voire moins de 10. Il n’y a même aucune résidence autonomie en Corse, à la Réunion et à Mayotte.

Or cette disparité ne caractérise pas seulement la répartition des résidences autonomie mais aussi leur prix.

Des prix variant du simple au triple

Le prix médian d’un studio avec kitchenette (F1) s’établit à 688 euros, celui d’un deux-pièces (F2) est égal à 787 euros.

C’est bien moins que les 2000 euros à débourser pour un mois en EHPAD, mais ces chiffres varient en fait fortement d’un établissement à l’autre.

Ainsi le prix mensuel d’un F1 s’échelonne de moins de 379 à 1419 euros, celui d’un F2 de moins de 532 à 1 522 euros. Ils passent donc du simple au triple selon les cas !

Les régions qui affichent les tarifs les plus élevés sont la Bretagne, la Vendée, le Cantal et les Bouches-du-Rhône. Les tarifs les plus faibles se localisent quant à eux dans l’est et le nord du pays, à savoir en Normandie, en Dordogne et en Gironde.

Consulter « Les prix des résidences autonomie en 2018 et 2019 » 

Laisser un commentaire

4 × 5 =