A la une

Banner Ads Top

Rubrique : Non classé

interview du mois Non classé

Xavier Dupont, Directeur des établissements et des services médico-sociaux au sein de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), précise le rôle de l’institution et ses implications concrètes auprès des établissements. Depuis 2006, par l’intermédiaire des Agences régionales de santé (ARS), la CNSA a pour objectifs de  « financer les aides en faveur des personnes âgées en perte d’autonomie, de garantir l’égalité de traitement sur tout le territoire, d’assurer une mission d’information et d’animation de réseau, d’assurer un rôle d’expertise et de recherche sur les questions liées à l’accès à l’autonomie, quels que soient l’âge et l’origine du handicap. »

Complémentaire santé : où en est-on ? Non classé

À partir du 1er janvier 2016, toutes les entreprises privées, sans distinction de taille, devront obligatoirement proposer à leurs salariés une assurance santé collective dont elles devront payer au moins la moitié de la prime. Le secteur médico-social n’y échappe pas. Explications.

Secret professionnel et partage d’informations Non classé

photopage22

photopage22Les personnes qui travaillent en Ehpad sont soumises à une double contrainte : d’une part, respecter l’intimité et la vie privée des résidents, d’autre part, travailler en équipe, voire en réseau pour une prise en charge de meilleure qualité. Se taire et parler. Mais jusqu’où et dans quelles conditions car les personnels sont en effet tenus au secret professionnel ?

Gestion des risques en Ehpad : quel niveau de responsabilité juridique pour l’établissement et son personnel ? Non classé

photopage18 Soins, sécurité des résidents et de leurs effets personnels, conditions d’hébergement… : l’accueil et la prise en charge de personnes âgées en établissement social et médicosocial peuvent engendrer des réclamations et des plaintes impliquant diverses responsabilités juridiques tant pour l’établissement que pour les personnels participant à son fonctionnement.   De multiples situations à risque Si

Lire la suite...

La restauration au cœur des réflexions et des actions de Regies 95 Non classé

photopage16

photopage16Le Réseau gérontologique inter établissements et services du Val-d’Oise
(Regies 95) a engagé, dès 2005, un travail de fond sur l’alimentation et la nutrition en Ehpad.

 

Regies 95 est une association qui regroupe la quasi-totalité des Ehpad publics, associatifs et privés du Val-d’Oise. « Directeurs, soignants, chefs cuisiniers… tous les membres de ces structures sont préoccupés par le fait de nourrir les résidents, de leur proposer de bons plats et de s’adapter aux problématiques liées à leur âge, leurs pathologies, leurs difficultés à déglutir etc. », précise Françoise Lorentz, coordonnatrice du Réseau. Regies 95 a donc créé, en 2005, le Comité liaison alimentation nutrition (Clan) chargé de coordonner toutes les réflexions et les actions à mener dans ce domaine et de mutualiser les ressources des établissements adhérents.

Des prestataires à la carte Non classé

photopage14

photopage14Premiers concernés par l’alimentation dans les Ehpad, les prestataires sont à l’écoute des résidents et des équipes pour anticiper et répondre au mieux aux attentes et aux besoins.

 

 Instant de convivialité et de bien-être, le repas est un moment important dans la journée des résidents en Ehpad. La majorité des établissements disposent d’ailleurs d’un service de restauration sur place avec un chef en cuisine. « Nous sommes au cœur des établissements et nous construisons une relation dans laquelle nous nous adaptons à l’établissement et aux résidents », souligne Véronique Mourier, responsable nutrition santé au sein d’Elior, qui propose depuis cette année une nouvelle offre, Esprit Douceurs, qui cherche à répondre au besoin de variété des résidents tout en respectant leurs contraintes physiologiques et nutritionnelles. Il n’est donc pas rare de voir le chef sortir de sa cuisine pour aller recueillir l’avis des résidents et des professionnels sur les plats servis.

Restauration en Ehpad : d’un service à une priorité enfin reconnue Non classé

Restauration, alimentation, nutrition… : la perception et l’intérêt dont sont l’objet ces thématiques en Ehpad ont beaucoup évolué au cours des dernières années. Elles sont d’ailleurs devenues de véritables enjeux de santé publique et une réelle priorité pour les directeurs et leurs équipes. Mais si de nombreux efforts en la matière ont été faits, le chemin à parcourir est encore long.

Restauration en Ehpad : pour une approche pluridimensionnelle Non classé

photopage10

Dossier réalisé par Camille Grelle, Louise Guyon et Nathalie Ratel

 

 

photopage10La nourriture et le temps des repas font partie intégrante, en France, de notre culture et de nos habitudes. En effet, si notre alimentation répond à des besoins physiologiques, elle « revêt aussi une grande importance en apportant à notre corps un plaisir essentiel à notre bien-être et à notre santé1 ». Et, si cela n’a pas toujours été le cas, cette question est de plus en plus au cœur des priorités des établissements hébergeant des personnes âgées et de leurs fournisseurs qui y apportent depuis quelques années beaucoup d’attention.