A la une

Crise du Covid : prévenir la souffrance professionnelle des soignants L'actualité de la semaine

souffrance professionnelle

L’épidémie de Covid-19 sollicite les professionnels du secteur médico-social plus encore qu’habituellement. Soumis à un rythme de travail soutenu et exposés à des situations difficiles, ils courent des risques importants d’épuisement et de souffrance professionnelle. La Haute Autorité de Santé (HAS) publie une « réponse rapide » pour prévenir ces risques.

La HAS propose d’abord de nombreuses pistes pour « réduire le stress et prévenir la souffrance des professionnels du monde de la santé ». Ainsi, les établissements eux-mêmes peuvent prendre des mesures pour assurer la sécurité et améliorer l’organisation du travail. Il est également recommandé d’informer et de former le personnel, de mettre en place des mesures de reconnaissance directe ou indirecte (appui logistique, reconnaissance financière…), ou encore de suivre et soutenir le moral des équipes, en facilitant notamment l’expression des émotions et des ressentis.

Outre ces mesures, les personnels sont invités à prendre soin d’eux-mêmes : respecter une bonne hygiène de vie, s’accorder des temps de repos, demander de l’aide, être attentif aux éventuels signaux d’alerte…

Le repérage des signes de détresse ou de souffrance psychique est justement un enjeu majeur de prévention. La HAS en propose une liste : irritabilité, baisse d’efficacité, conflits, fatigue intense, démotivation ou hyperinvestissement au travail, etc. Des moments clés sont indiqués pour savoir les identifier.

Quand une situation de souffrance est détectée chez un membre du personnel, la HAS détaille la marche à suivre : après avoir écouté et encouragé la personne, vient le moment de l’orienter vers un médecin et/ou un psychologue. Elle rappelle aussi la nécessité de remettre en question le fonctionnement de l’organisation, du service ou de l’équipe…

L’attention est d’ailleurs attirée sur les effets à long terme de la crise et la vigilance qui doit en découler après l’épidémie.

Enfin, la HAS répertorie toutes les ressources disponibles pour prendre en charge la souffrance au travail dans le secteur de la santé.

Consulter la “Réponse rapide” de la HAS : “Souffrance des professionnels du monde de la santé : prévenir, repérer, orienter”

Laisser un commentaire

huit + seize =