A la une

Maltraitance en établissements : nouvelle hausse des alertes 360°, L'actualité de la semaine

maltraitance personnes âgées

La Fédération 3977 contre les maltraitances s’inquiète d’une nouvelle hausse des alertes provenant de résidents d’établissements médico-sociaux. Au cours du troisième trimestre 2021, la plateforme nationale d’écoute a reçu davantage d’appels qu’à la même période de l’année 2020.

Des chiffres en hausse

Le bilan du premier semestre 2021 était déjà alarmant. En effet la Fédération 3977 avait signalé une forte augmentation des situations conduisant à ouvrir un dossier (+ 23 %). Cette tendance se poursuit donc au troisième trimestre : on comptabilise 296 situations de maltraitances de plus par rapport au troisième trimestre de l’année 2020. Cela représente une hausse de 22 %.

Selon la Fédération 3977, « cette évolution porte plus particulièrement les situations issues des établissements médico-sociaux et de santé (+ 186 soit + 61%) et, dans une moindre mesure, celles dont les victimes vivent à leur domicile (+166 soit + 16%). » « Trois quarts des alertes concernent des victimes âgées ».

Plus précisément, « les maltraitances financières » connaissent une augmentation particulière (+57 soit + 46%), ainsi que « les maltraitances liées aux soins (+ 43 soit + 63%) ».

Comment expliquer cette hausse ?

Selon la Fédération 3977, différents facteurs expliquent cette évolution :

  • « La stagnation des alertes en 2020, par comparaison à 2019, liée notamment aux périodes de confinement » impliquerait un « rattrapage » d’alertes qui n’ont pu être lancées auparavant.
  • L’augmentation probable des « pratiques de signalement » (« Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, moins de 5 % des situations de maltraitances sont l’objet d’un signalement. »).

Toutefois, la Fédération 3977 considère que « le recrutement et la formation [des métiers du grand âge] ne permettent pas, en l’état, de répondre à l’ensemble des besoins des résidents ou des patients ».

Comment prévenir la hausse des maltraitances ?

La Fédération 3977 souhaite « des mesures au plan national (reconnaissance de ces métiers, effectifs, rémunération, statut, formation…), et des initiatives de terrain dans chaque établissement, mobilisant le management (recueil analyse et suivi des situations, prévention) ».

Laisser un commentaire

deux − un =