A la une

Pauvreté des personnes âgées : les sénateurs UMP proposent le cumul emploi-ASPA L'actualité de la semaine

Après le cumul emploi-retraite, le cumul emploi-ASPA (allocation de solidarité aux personnes âgées). Autoriser un tel cumul, aujourd’hui interdit, est l’objet de la proposition de loi présentée par Isabelle Debré (UMP) et qui a commencé à être discutée en séance plénière au Sénat le mercredi 12 décembre dernier. L’objectif serait d’offrir un moyen supplémentaire de lutter contre la pauvreté des personnes âgées qui, elle aussi, augmente.

Si Michel Delaunay, ministre déléguée chargée des personnes âgées et de l’autonomie, présente lors de la séance, a dit partager le même objectif, elle s’est clairement inscrite en faux sur la méthode. Outre des arguments techniques, elle a souligné le décalage de la proposition avec la réalité des faits puisque la moyenne d’âge des 573 000 allocataires bénéficiaires de cette aide* était de 74,7 ans en 2011.

Les discussions autour de cette proposition doivent reprendre à une date ultérieure non définie à ce jour. Ce texte n’a toutefois quasiment aucune chance d’être adopté et ne vaut que par le débat qu’il suscite autour du mode de solidarité mise en place ou non en direction des personnes âgées en difficulté.

 

* Rappel : l’ASPA est de 777,16 euros pour une personne seule et 1 206,59 euros pour un couple, au 1er avril 2012.

 

Laisser un commentaire

1 × un =