A la une

Un nouveau guide pour répondre au besoin de répit des aidants 360°, L'actualité de la semaine

besoin de répit aidants

Offrir du répit aux aidants est l’une des priorités de la stratégie nationale « Agir pour les aidants 2020-2022 ». De nombreuses solutions existent aujourd’hui pour soulager les aidants, mais encore fait-il en avoir connaissance. C’est pourquoi le ministère de la Santé et des Solidarités publie un guide à destination des aidants eux-mêmes comme des professionnels et des bénévoles qui les accompagnent.

Ce guide intitulé « Besoin de répit, 17 fiches-repères pour vous aider » présente les diverses formes de répit existantes en fonction des différents besoins de l’aidant. Des « zooms » sur des dispositifs locaux complètent certaines rubriques.

La première rubrique liste les dispositifs d’information et numéros dédiés aux proches aidants. Elle explique pourquoi et comment accéder aux Plateformes d’accompagnement et de répit (PFR) ou à des ateliers de formation ou de sensibilisation. Elle rappelle aussi les aides financières qui peuvent contribuer à financer les solutions de répit souhaitées.

La deuxième rubrique répond au besoin de relai et de soutien à domicile. Elle informe sur la suppléance à domicile, le forfait temps libre et le répit parental qui consistent en l’intervention à domicile d’un professionnel en relai d’un proche aidant.

Le besoin de soutien peut être nécessaire la nuit. Un dispositif de garde itinérante au domicile de la personne existe. L’accueil de nuit permet aussi l’hébergement d’une personne âgée à temps partiel dans un établissement médico-social.

D’autres dispositifs permettent l’accueil de la personne dépendante à l’extérieur de son domicile : l’accueil familial de répit (chez un particulier), l’accueil de jour dans un établissement médico-social, la halte-répit qui prend en charge la personne aidée pour des activités socioculturelles et ludiques, en dehors du domicile…

Les aidants ont aussi besoin d’échanger et de partager avec d’autres personnes qui vivent la même situation qu’eux et avec des professionnels. Ils peuvent se rendre dans des lieux tels que les Cafés des Aidants ou des réseaux d’entraide comme le réseau social En Centre’Aidant.

Besoin de vacances ? Les « séjours vacances répit » proposent aux proches aidants, aux aidés ou aux deux des séjours de 2 jours au moins dans un lieu dédié avec une organisation d’activités adaptées.

Enfin, le guide explique comment avoir recours à la téléassistance à domicile et aux foyers restaurants.

Laisser un commentaire

trois × 2 =