A la une

Un nouveau plan national pour le développement des soins palliatifs 360°, L'actualité de la semaine

plan national soins palliatifs

Le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran a présenté le nouveau plan national pour le développement des soins palliatifs et l’accompagnement de la fin de vie pour la période 2021-2024. Le principal objectif de ce 5e plan est de garantir à tous les citoyens, sur l’ensemble du territoire et dans tous les lieux de vie l’accès aux soins palliatifs et à l’accompagnement de la fin de vie.

Garantir à tous les Français l’accès aux soins palliatifs

Aujourd’hui, 26 départements ne disposent pas encore d’unités de soins palliatifs, et 6 régions ne sont toujours pas pourvues d’équipes mobiles de soins palliatifs pédiatriques.

Le Gouvernement souhaite donc améliorer cette situation. Il prévoit un budget de 171 millions d’euros sur l’ensemble de la période 2021-2024 pour garantir à tous les Français une prise en charge adaptée et de proximité, coordonnée avec la médecine de ville. Il s’agit aussi de faire bénéficier les professionnels, notamment les équipes des EHPAD, de l’appui nécessaire et de l’expertise requise en soins palliatifs ainsi qu’en accompagnement de la fin de vie.

Près de 5 millions d’euros doivent permettre de renforcer les équipes mobiles de soins palliatifs dès 2021.

Les priorités du 5e plan national pour le développement des soins palliatifs

Ce nouveau plan national pour le développement des soins palliatifs et l’accompagnement de la fin de vie définit trois priorités :

  1. Favoriser la connaissance de leurs droits par les personnes concernées : des campagnes d’information et de sensibilisation seront menées par le Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie.
  2. Renforcer l’expertise en soins palliatifs en développant la formation et en soutenant la recherche : des postes d’enseignants hospitalo-universitaires et d’assistants spécialistes seront donc financés ainsi que des années-recherche en soins palliatifs.
  3. Définir des parcours de soins gradués et de proximité en développant l’offre hospitalière de soins palliatifs, en renforçant la coordination avec la médecine de ville et en garantissant l’accès à l’expertise.

Laisser un commentaire

cinq × 2 =