A la une

Prise en charge médicamenteuse des résidents en Ehpad : une mission avant un plan L'actualité de la semaine

Marisol Touraine et Michèle Delaunay ont confié, vendredi 23 novembre, une mission sur la prise en charge médicamenteuse des résidents en Ehpad à Philippe Verger, lequel est directeur adjoint du CHU de Limoges, chargé de la politique gérontologique. L’objectif du Gouvernement est de déployer, dès 2013, un plan d’actions « ambitieux » sur l’ensemble du territoire.

Il faut dire que la situation n’est pas reluisante comme le confirment les diverses études sur le sujet. Celle conduite en Limousin révèle ainsi que la prise en charge médicamenteuse des résidents en Ehpad est considérée comme inadaptée dans au moins 60°% des cas. Et selon une autre enquête portant sur un échantillon national, les résidents en Ehpad consomment en moyenne huit médicaments par jour sachant que dans 20°% des cas, ce chiffre monte à dix médicaments quotidien. Ce qui peut avoir des conséquences néfastes sur la santé des patients, aggravant le risque de chute, de dénutrition ou encore les troubles de comportement ; bref, d’altérer leur autonomie.

« L’expérimentation initiée en 2009 sur l’introduction de la dépense de médicaments dans les dotations des Ehpad ne disposant pas de pharmacie intérieure n’a pas permis de faire émerger des éléments suffisamment concluants pour poursuivre cette démarche », explique le ministère de la Santé dans un communiqué. C’est pourquoi le Gouvernement a «  proposé dans le cadre du PLFSS pour 2013 d’y mettre un terme et d’impulser une nouvelle dynamique capable de mobiliser tous les professionnels autour de ce sujet. »

On l’aura compris, cette dynamique se matérialise notamment au travers de la mission que conduira Philippe Verger « afin que le futur plan d’actions soit élaboré à partir des expériences de terrain ».

Laisser un commentaire

20 − 13 =