A la une

COVISTRESS : enquête sur le Covid et les professionnels du grand âge Au quotidien

enquête COVISTRESS

Quel est l’impact de la crise sanitaire liée au Covid sur la vie et le stress des professionnels du grand âge ? Le CHU de Toulouse, avec le service de santé au travail du CHU de Clermont-Ferrand et d’autres partenaires, souhaite répondre à cette question en interrogeant les professionnels de terrain. Ceux-ci sont donc invités à remplir le questionnaire en ligne, intitulé « COVISTRESS », même s’ils n’ont pas eu de contact avec des personnes porteuses du virus.

Après avoir sélectionné la langue dans laquelle il souhaite accéder à l’enquête, le participant est invité à renseigner son profil, à savoir son pays de résidence, son sexe et son âge. Il doit indiquer ensuite le nombre et la durée des confinements et périodes de couvre-feu qu’il a subis depuis le début de la pandémie. Puis, il évalue son niveau de respect de ces restrictions et précise s’il a travaillé / travaille pendant ces différentes périodes.

La deuxième étape du questionnaire COVISTRESS s’intéresse à l’évolution du port du masque, de l’utilisation de solutions hydroalcooliques et au lavage des mains depuis l’apparition de l’épidémie. L’évolution des habitudes liées aux courses alimentaires et aux activités sociales est également traitée. Une dernière question permet d’évaluer le niveau de connaissance du participant sur les modes de transmission du virus.

C’est dans la troisième partie de l’enquête que commencent les questions sur le stress et l’anxiété. Le participant est invité à estimer, pour trois périodes différentes (avant le premier confinement, après et aujourd’hui), son niveau d’inquiétude pour sa santé, de stress à la maison et au travail, de fatigue, de qualité du sommeil, etc.

La partie suivante est consacrée aux changements des conditions et de la charge de travail, avec des questions telles que « quel est votre niveau :

  • de soutien de votre hiérarchie dans le cadre du travail ?
  • de satisfaction obtenue de votre travail, au regard des efforts fournis ?
  • de peur d’être contaminé par un professionnel de santé ? »

Le thème de la vaccination est abordé dans la cinquième étape. Puis l’enquête revient sur le profil et les conséquences de la crise pour le participant :

  • d’abord sur le plan professionnel : niveau d’études, évolution éventuelle de sa rémunération avec la crise, temps de travail, etc.
  • puis sur le plan personnel : nombre d’enfants, difficultés financières, difficultés sur la santé, lieu d’habitation.

L’enquête cherche également à évaluer l’impact de la crise sur les éventuelles addictions du participant, sur son utilisation des réseaux sociaux, sur sa sédentarité et son poids, mais aussi sur son état psychologique. Enfin, le participant indique s’il a été contaminé par le Covid ou s’il connaît des personnes qui en sont décédées.

À noter : il n’est pas obligatoire de répondre à toutes les questions. À la fin, il est possible de poursuivre par des questions sur les thèmes de la nutrition, du sommeil, de la santé orale, etc.

Répondre au questionnaire COVISTRESS

Laisser un commentaire

trois + treize =