A la une

Crise sanitaire : 13 nouveaux projets pour améliorer l’accompagnement des personnes âgées 360°, L'actualité de la semaine

projets

La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) a souhaité « tirer les enseignements de la crise du Covid-19 pour améliorer l’accompagnement des personnes âgées ou en situation de handicap » en lançant un appel à projets en mai 2020. Une première session a permis de sélectionner douze projets. Treize autres ont été retenus à l’issue de la seconde session. Ils vont recevoir un soutien de plus d’un million d’euros de la part de la CNSA.

Trois des lauréats portent des projets dédiés au renforcement de l’accompagnement des aidants en temps de crise. Il s’agit par exemple des cafés des aidants en distanciel créés par l’Association française des aidants, ou des courts séjours de vacances organisés par les associations départementales avec l’aide de l’Union nationale des associations France Alzheimer et maladies apparentées.

Trois autres projets concernent la coordination des acteurs, la mobilisation et le redéploiement de ressources professionnelles. Ainsi, la plateforme #Solidarité Domicile, mise en place au printemps 2020 et positionnée comme un outil de gestion de crise (coordination interservices et renforts en EHPAD), fera l’objet d’une étude sur la pertinence et la possibilité de son évolution.

Quatre démarches visant à favoriser le maintien du lien social en temps de crise ont également été sélectionnées. Ainsi, l’Instance régionale d’éducation et de promotion de la santé Grand Est analysera cinq initiatives mises en place au cours de la crise sanitaire pour maintenir ou renforcer le lien social des résidents des établissements pour personnes âgées et personnes adultes en situation de handicap du Grand Est.

Enfin, un soutien sera apporté à deux projets de modélisation, d’expérimentation et de retours d’expérience sur l’adaptation ainsi qu’à un projet d’expérimentation de dispositif de soutien aux professionnels des EHPAD en tant de crise. Ce dernier consiste à évaluer l’efficacité d’un dispositif de repérage des troubles anxieux, dépressifs ou d’un état de stress post-traumatique chez les soignants d’EHPAD, à l’aide d’un auto-questionnaire, pour les orienter ensuite vers un dispositif d’accompagnement adapté.

Consulter l’ensemble des projets 

Laisser un commentaire

cinq × 4 =